CCI Ardèche
Accueil > Développement des entreprises > Pour le commerce de Proximité > Spécial Buralistes

Spécial Buralistes

L'Etat a mis en place un fonds de transformation pour les buralistes : une aide unique destinée à tous les buralistes qui permet de mener des projets de transformation et d’assurer le développement commercial de ces commerces.

L'aide du Fond de Transformation

Le fonds de transformation en 3 chiffres-clés : 

  • un plafond de subventions par buraliste : 33.000 € 
  • une part des dépenses prises en charge par le fonds de transformation : 30% (porté à 40% si le buraliste bénéficie du complément de remise) 
  • un audit obligatoire à réaliser au début du projet, financé à 100% (50% si le projet n'est pas réalisé)
 
Les investissements pouvant faire l'objet de cette subvention sont très nombreux : 
 
  • Les éléments extérieurs : carotte (sans la mention « tabac »), store banne. éléments de la devanture, signalétiques en façade (enseignes multiservices, panneaux commerciaux, bandeaux défilants lumineux, totems, écrans digitaux, éclairage, vitrines, portes, fenêtres…).
  • Les éléments intérieurs : éléments destinés à la présentation des produits (mobilier, linéaires, présentoirs), équipements et matériels de type réfrigérateur, distributeur..., terminaux d’encaissement, signalétique (totems, chevalets, cadres, pictogrammes, enseignes intérieures, stickers…), éléments de confort (diffuseur d’ambiance olfactive, climatisation, sonorisation).
  • Des outils digitaux : bornes de services, applis mobiles, site web marchand, tablette, wi-fi, logiciels, systèmes d’encaissement déportés, outils d’analyse de flux de la clientèle, affichage dynamique, étiquettes connectées, outils de géolocalisation…
  • La réalisation : audit initial, services et conseils (étude, conseil d’aménagement, conception d’architecte ou de designer…), travaux, prestations de services, main-d’oeuvre, abonnements liés à l’achat d’un matériel, couvert par l’aide à la transformation.

 

L'audit

 
Il s'agit de la première étape du projet qui permet de dresser une "feuille de route" du projet de transformation : définir les axes prioritaires avec un regard extérieur, proche de celui des consommateurs. Tous les grands réseaux du commerce et des services utilisent ce type d'outil désormais.
 
Cette étape comprend donc une analyse du point de vente et de l’environnement commercial ainsi qu'un échange avec le buraliste. Il s'agit de donner une orientation et des priorités, en repérant les potentiels de développement.
 
Cet audit se fonde sur un modèle type, adapté au métier de buraliste. Il est obligatoire mais est pris en charge à 100 % par le fonds de transformation (50 % si le buraliste ne réalise pas son projet). 
 
 
 
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site.